Nouveau JEU DE MOTS, JE DEVINE Zoom

JEU DE MOTS, JE DEVINE

Construction de phrases par associations logiques d'idéogrammes, à l’oral ou à l’écrit. 

Auteure : Agathe Bosson

Plus de détails

133,00 €

TTC

GS2004

« Jeu de mots, je devine » est un jeu de construction de phrases qui utilisé à l’oral, s’adresse aux enfants à partir de 5 ans. Il introduit une approche intuitive des groupes de mots et de l’organisation de la phrase sans passer par l’analyse de la langue écrite. Ces mots sont représentés par des dessins stylisés facilement identifiables permettant la transcription d’une idée, c’est ce qu’on appelle « les idéogrammes ».

Ainsi, les phrases sont construites visuellement par le positionnement successif de cartes idéogrammes identifiées par une couleur propre à chaque catégorie ou nature de mots.

Par ce biais, ils amènent progressivement les enfants à manier la langue avec plus d’habileté.

Le passage à l’écrit avec des joueurs à partir de 7 ans en sera ainsi facilité.

La complexité des phrases proposées dépendra du nombre d’idéogrammes utilisés ainsi que de leur positionnement relatif.

 

OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES :

• Ordonnancement et planification d’une phrase relatée à l’oral ou à l’écrit.

• Capacité à créer des phrases avec les mêmes constituants ordonnés différemment.

• Construction syntaxique appropriée, respect des accords groupe nominal-adjectif, sujet-verbe…

• Développement des capacités d’inférence.

• Renforcement des interactions.

• Gestion du temps et orientation temporelle.

• Nature des mots

MATÉRIEL :

  • 120 cartes idéogrammes réparties en 6 catégories :

- 14 cartes vertes : lieux + 2 cartes vierges

- 11 cartes bleues : personnages + 2 cartes vierges

- 11 cartes violettes : adjectifs + 2 cartes vierges

- 20 cartes orange : repères temporels dont 12 cartes-mois, 4 cartessaisons,

1 carte-jour à renseigner, 1 carte-heure à renseigner, 1 matin, 1 soir + 2 cartes vierges

- 26 cartes rouges : actions + 2 cartes vierges

- 26 cartes grises : noms + 2 cartes vierges

  • 6 chevalets (1 de chaque couleur de cartes)


UTILISATION DU MATÉRIEL :

NB : il est conseillé de prévoir un temps d’observation des différentes cartes afin que les joueurs se familiarisent avec le décryptage des idéogrammes.

Les différentes propositions de jeux détaillées ci-après sont applicables à l’oral comme à l’écrit.

Il est possible d’écrire au dos des cartes avec des feutres à l’eau, ou sur une feuille de route.

Le passage à l’écrit nécessitera alors la pratique et la maîtrise des règles d’accord et de conjugaison.

Jeu N°1 : décodage (groupe de joueurs ou individuel)

Le meneur de jeu propose une série de cartes à décoder. Celles-ci sont rangées dans un ordre choisi, et leur nombre influera sur le niveau de difficulté qu’on souhaite donner à l’exercice.

Jeu N°2 : décodage + ordonnancement (jeu de groupe ou individuel)

Le meneur de jeu prépare une phrase et dispose les cartes sans ordre logique. Les joueurs doivent trouver le bon ordonnancement permettant la lecture de la phrase. En fonction du nombre d’idéogrammes utilisés, les phrases pourront comporter différentes variantes.

Jeu N°3 : Jeu de coopération

Chaque joueur tour à tour tire une carte et enrichit petit à petit une phrase commune.

Jeu N°4 : Avec les chevalets ; codage (jeu collectif ou individuel)

Sur la table, le meneur de jeu détermine et place le nombre de chevalets dans un ordre précis en guise de consigne commune, ce qui impose au(x) joueur(s) la nature des mots à choisir. Chacun soumet ensuite sa proposition. L’utilisation des cartes temporelles (orange) nécessite d’adapter la notion de temps lors de la conjugaison du verbe.

Jeu N°5 : Avec les chevalets et une ou plusieurs cartes visibles déjà placées ; décodage + codage

Même procédure que le jeu N° 4, mais cette fois-ci le meneur de jeu expose sur l’un des chevalets de couleur un idéogramme de la couleurcorrespondante. En fonction de l’idéogramme imposé, compléter laphrase par les cartes manquantes grâce à un choix approprié danschaque catégorie.

Jeu N°6 : Syntaxe particulière (avec 2 cartes par chevalets)

Des constructions de phrases plus élaborées peuvent être abordées par l’ajout de cartes supplémentaires juxtaposées :

* deux cartes personnages pour travailler le complément du nom (« le chien du garçon »), ou une carte personnage et une carte nom (« la voiture de papa » …)

* deux verbes (« aller dormir », « aimer chanter » …)

* deux compléments de temps (« un dimanche de printemps », « mercredi matin »)

Jeu N°7 : Travail écrit en binôme

Un joueur crée une série d’idéogrammes que le deuxième joueur devra retranscrire en respectant les règles d’accord et de conjugaison.

Travail spécifique sur les habiletés sociales

Il s’agit d’identifier une émotion d’après un idéogramme imposé pour amener le(s) joueur(s) à exprimer cette émotion par la relation de cause à effet qu’il choisira dans les idéogrammes qui le concernent. La justification joue ici un rôle essentiel.

Par exemple : utiliser la carte bleue (personnages) « je » et l’associer à la carte violette (adjectifs) « content »

Ex : « je vais à la piscine avec ma petite soeur, je suis content, on va bien s’amuser … »

On peut ensuite changer de carte violette pour une autre émotion en gardant la même situation.

« Je vais à la piscine avec ma petite soeur, je suis fâché, je vais devoir rester dans le petit bain… ».

Tous nos jeux sont lavables à l'eau et au savon. Jeux fabriqués en France.

Accepter

Grand cerf utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur et nous vous recommandons d'accepter leur utilisation pour profiter pleinement de votre navigation.