Nouveau PAYSAGE COMPOSÉ Zoom

PAYSAGE COMPOSÉ

Maîtrise des quantités jusqu’à 6 : dénombrement, combinatoire, comparaison et vocabulaire associé.

Auteure : Bénédicte RIBONEAU 
Illustrations : Fabienne DAVID

Plus de détails

145,00 €

TTC

GS2002

« Paysage Composé » est un jeu mathématique destiné aux enfants à partir de 4 ans. La manipulation d’éléments à positionner ou à enlever sur un support validera concrètement la construction d’une quantité jusqu’à six par le dénombrement, la combinatoire ou la comparaison.

Développé pour un groupe de six joueurs dans le coffret de base, son utilisation est prévue pour être totalement individuelle et autonome quel que soit le niveau des consignes visuelles utilisées. Progressif, le niveau attribué à chaque joueur dépendra de son évolution personnelle au cours de l’année et donc de ses acquis. La correction du paysage composé par la manipulation des éléments est facile et autonome également.

NB : il est possible de compléter le jeu de base avec un ou plusieurs lots supplémentaires de 1 plateau et les vignettes nécessaires.

« Paysage Composé » requiert les compétences de discrimination visuelle, de respect de consignes, de dénombrement, de combinatoire, de recherche de compléments pour des quantités jusqu’à six exprimées en terme à terme ou codées avec les trois formes d’écritures (doigts, constellations et chiffres). La manipulation aisée des éléments permet également d’aborder des notions comme « ajouter à » ou « enlever à » par comparaison directe.

MATÉRIEL :

 Ce jeu se compose de :

- 6 plateaux représentant un paysage délimitant visuellement quatre zones : le ciel, le chemin, le ruisseau et la prairie. Dans chaque zone, six encoches permettent le positionnement maximum de six vignettes dédiées.

- 6 lots de 24 vignettes à manipuler sur lesquelles sont illustrés des oiseaux, des promeneurs, des poissons et des fleurs. Chaque lot est identifié par un onglet de couleur qui au recto est clair (les éléments représentés à l’unité) et qui au verso est foncé (les éléments sont représentés à l’unité ou combinés par deux ou trois).

Nb : Les vignettes ne présentent qu’un seul type d’élément, la couleur de l’onglet des vignettes est à associer aux fiches consignes de même couleur.

- 12 fiches « consignes » R/V matérialisant 4 niveaux progressifs de remplissage.

NB : étant donné le niveau auquel ce jeu s’adresse, les quantités 4, 5 et 6 sont utilisées plus souvent que les 1,2 ou 3 qui sont « normalement » acquises.

 

MODES OPÉRATOIRES : 

En utilisant les plateaux individuels, les lots de vignettes et les fiches consignes. Attribuer à chaque joueur un plateau, une fiche consignes et le lot de vignettes associé.

PREMIERE UTILISATION : la construction d’une quantité jusqu’à six par le dénombrement, la combinatoire, la reconnaissance d’une quantité codée par son écriture ainsi que la recherche d’un ou plusieurs compléments. Tous les joueurs disposent d’un plateau vide qu’il faudra compléter en respectant les consignes de remplissage, élément par élément.

• Premier niveau : fiches indicées « 1 » dans un rond de six couleurs. Les vignettes sont utilisées face couleur « claire ».

En terme à terme.

Les oiseaux, promeneurs, poissons et fleurs apparaissent tous un par un et matérialisent autant de vignettes « unité » à replacer par le dénombrement et par type d’élément pour respecter la quantité indiquée.

• Deuxième niveau : indicé « 2 » dans un rond de six couleurs. Les vignettes sont utilisées face couleur« foncée ».

En terme à terme.

La quantité exprimée pour chaque type d’élément l’est par la combinatoire de plusieurs sous-quantités qui matérialisent un nombre de vignettes à respecter.

• Troisième niveau : indicé « 3 » dans un rond de six couleurs et situé au dos des cartes du niveau « 1 » qui le corrige visuellement. Les vignettes sont utilisées face couleur « claire » et « foncée ».

En dénombrement ou en combinatoire.

Reconnaître la quantité de chaque élément à replacer sur le paysage, exprimée en constellations, doigts ou chiffres.

 • Quatrième niveau : indicé « 4 » dans un rond et situé au dos du niveau « 2 » qui le corrige visuellement. Utilisation des vignettes face « couleur foncée ». 

Recherche de complément(s).

Sur chaque fiche, la quantité totale par élément à repositionner est renseignée à gauche. Une forme d’écriture par fiche : constellations, doigts ou chiffres.

Un trait vertical sépare les données du travail à réaliser pour lequel des indications présentent des vignettes (2 ou 3) dont une seule renseigne sur une quantité, l’autre ou les autres ne présente(ent) que le fond du décor et sont vierges d’éléments. Le joueur doit donc comprendre que pour atteindre la quantité globale par élément à placer, il doit la décomposer en deux ou trois sous-quantités et au delà, rechercher le complément qui pourra être composé lui-même.

DEUXIEME UTILISATION :

Chaque joueur dispose de son plateau et de son lot de vignettes. Les plateaux de jeu sont vides et à remplir d’après des fiches « consignes » mais le travail à réaliser ne sera pas en terme à terme.

• Avec le niveau 1 des fiches : utiliser les vignettes face couleur foncée, ce qui implique que les quantités respectives d’éléments à positionner, présentées dénombrées, seront à recomposer.

• Avec le niveau 2 des fiches : travail inverse. Les joueurs utilisent les vignettes face couleur claire.

Ils doivent passer par le dénombrement pour respecter les quantités respectives d’éléments à positionner, présentées décomposées.

TROISIEME UTILISATION :

Chaque joueur dispose d’un plateau prérempli correspondant à la réalisation d’une des fiches des niveaux 1, 2 ou 3. Il pourra travailler en dénombrement, en composition ou décomposition en utilisant le reste de ses vignettes côté clair ou foncé.

Les joueurs vont échanger leurs fiches consignes d’un même niveau. Cela signifie que les quantités respectives des éléments positionnés sur leur plateau ne correspondent plus à celles de la nouvelle fiche consigne échangée et qui devront être respectées.

Le travail consistera alors pour chaque joueur à comparer élément par élément (oiseaux, promeneurs…) la quantité à atteindre indiquée sur la fiche « consigne » et celle placée sur le plateau. Celle-ci pourra être soit supérieure (dans ce cas le joueur devra compléter son plateau en ajoutant un ou plusieurs éléments) soit inférieure (dans ce cas le joueur devra retirer de son plateau les éléments en trop) ou égale mais peut être exprimée différemment. Il y aura donc un travail de comparaison, de prise de conscience de grandeurs de quantités, de plus que, de moins que et de notion d’ajouter ou d’enlever pour atteindre une quantité référente à partir d’une autre quantité représentée physiquement.

Extension à télécharger

Voir la fiche produit du kit supplémentaire

Voir la fiche produit de la version rééducateur

Tous nos jeux sont lavables à l'eau et au savon. Jeux fabriqués en France.

Accepter

Grand cerf utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur et nous vous recommandons d'accepter leur utilisation pour profiter pleinement de votre navigation.